Qu’est ce qui donne la forme de champignon au bouchon de champagne
beau bouchon de champagne

Le bouchon de champagne est en fait un champignon, appelé le « pied ».

Il est formé par la mousse qui se développe dans la bouteille lorsque celle-ci est ouverte. Cette mousse permet de conserver le champagne plus longtemps et donne une meilleure visibilité à sa couleur.

Le bouchon de champagne est donc un champignon, comme son nom l’indique.

Qu'est ce qui donne la forme de champignon au bouchon de champagne

La forme caractéristique du bouchon de champagne est due à sa densité

Le bouchon de champagne est composé d’une partie plus ou moins dense qui est appelée le chapeau. En effet, cette zone est la plus dense du bouchon. Cette densité très importante a permis au champagne d’étouffer les bulles dans le goulot. Dans la masse du bouchon, il y a une couche plus tendre qui se trouve à l’intérieur de laquelle sont stockés des levures et des sucres. On parle alors de « pied » ou « queue » car elle n’est pas visible à l’œil nu.

La forme sphérique du chapeau permet également de limiter l’envolée des bulles et donc le dégagement gazeux. Pourquoi un bouchon sphérique ? La forme sphérique du chapeau permet au vin de mieux étouffer les bulles et par conséquent, d’avoir un meilleur dégagement gazeux. De plus, cette forme empêche les bouteilles de tomber sur le sol et donc favorise la conservation du vin dans les meilleures conditions possibles.

  • Le savoir-faire
  • La finesse
  • La qualité

La forme cylindrique du bouchon de champagne est due à la pression exercée par le gaz carbonique

Dans le bouchon de champagne, la pression exercée par le gaz carbonique fait que celui-ci se déforme en forme de cylindre. Si vous souhaitez connaitre l’origine du cylindrage du bouchon, il est important de savoir que dans le verre et plus précisément dans celui du champagne, le gaz carbonique se trouve sous la forme gazeuse. Plus on descend vers le bas et plus la pression est élevée. Ainsi, à partir d’une certaine altitude, les bulles qui ont tendance à remonter vers la surface ne peuvent pas exercer une pression suffisante pour faire gonfler le verre ce qui explique l’aspect cylindrique des bouteilles de champagne.

Il est donc possible de créer un vide en retirant tout ou partie du gaz carbonique contenu dans le verre pour ensuite faire remonter les bulles qui ont été crées par cette action jusqu’à ce qu’elles atteignent la surface du liquide.

La pression exercée par les bulles sur ce liquide va alors permettre au bouchon de prendre sa forme cylindrique.

Le débouchage doit être effectué en utilisant un tire-bouchon afin que tout soit propre avant chaque consommation.

  • Le bouchage du champagne
  • La conservation du champagne
  • Le dégorgement

Le bouchon de champagne a une forme caractéristique en raison de la pression exercée par le gaz carbonique

Découvrez dans cet article comment se forme le bouchon de champagne.

pourquoi le bouchon de champagne ressemble à un champignon

La forme du bouchon de champagne est due à la densité du liège

Le liège est une matière très particulière.

Il est utilisé pour fabriquer des bouchons de vins et autres boissons alcoolisées, mais aussi des objets du quotidien comme les chaussures ou les raquettes de tennis. En effet, il peut être souple et élastique ou dur et cassant. Ce sont ces propriétés qui déterminent la forme du bouchon de champagne.

La forme du bouchon de champagne dépend donc de la densité du liège, plus le liège est dense, plus le bouchon sera rond. Cependant, si l’on veut obtenir un bouchon plat par exemple il faut que le liège soit suffisamment souple pour qu’il puisse se tordre sans casser.

Les caractéristiques physiques du liège permettent d’expliquer la forme complexe des bouchons en liège :

  • Le grain : c’est la partie centrale de l’écorce qui contient l’enveloppe fibreuse (cuticule)
  • La partie interne (intérieur) : elle renferme les cellules mortes (chambres à air)
  • La croûte

La pression exercée par le gaz carbonique provoque la forme du bouchon de champagne est due à

En effet, le bouchon de champagne est en liège et la forme du bouchon résulte de l’intensité de la pression exercée par le gaz carbonique qui s’échappe du champagne. Ce phénomène a été découvert en 1811 grâce à l’observation d’un physicien allemand. En effet, cette constatation se base sur un fait scientifique : quand on comprime une boisson gazeuse, celle-ci perd du volume et son contenant se dilate.

La pression exercée sur le contenant augmente alors que sa surface diminue.

Le champignon est ainsi créé car la surface du bouchon diminue plus rapidement que son volume ne s’accroît.

La structure des champignons est due aux mouvements turbulents de l’air qui se trouvent à l’intérieur de ceux-ci. Plus vite ils sont comprimés, plus les couches extérieures sont écrasées et plus elles sont fines tandis que celles situées au centre présentent une bonne résistance à la compression.

Le bouchon de champagne prend une forme caractéristique de champignon en raison du liège

Vous devez savoir que le bouchon de champagne a une forme caractéristique en raison de la densité du liège et des matières premières utilisées pour produire le champagne. En effet, le bouchon de champagne est composé d’une coiffe qui recouvre la partie supérieure du goulot, appelée « collerette ». Cette collerette permet au vin d’être maintenu par un fil métallique.

La collerette est fabriquée à partir d’un matériau synthétique : le polyuréthane ou un matériau naturel : le liège.

La composition du bouchon dépend des cuvées et des marques commercialisés.

Le bouchon peut être en liège naturel ou en résine synthétique (le plus souvent).

Le choix du bouchon se fait avant tout en fonction du type de vin que l’on souhaite consommer. Si l’on veut boire un vin blanc sec, il faut privilégier un modèle en liège naturel qui est plus noble, plus fin et offre une meilleure conservation au vin. Pour les vins rouges, il y a deux types de bouchons possibles : le premier est constitué d’une résine synthétique ; il s’agit du polypropylène (PP) ou encore appelée « capsule à vis » ; ce type de bouchage n’est pas recommandable pour les vins rouges.

Le second est fabriqué à partir d’un mastic naturel comme le liège, dont la fabrication demande beaucoup moins d’effort et ne provoque pas une altération rapide du goût du vin lorsqu’il se trouve entamée.

En conclusion, la forme de champignon du bouchon est due à l’expansion du gaz carbonique, qui se dilate et devient plus léger que le vin. Le bouchon descend donc dans le goulot de la bouteille pour se placer au bon niveau.

PLus
d'articles

Back to top